Sujet délicat mais malheureusement primordial pour être en mesure d’accomplir la volonté de votre bien-aimé(e) d’être dispersé(e) après la crémation. En effet, cette déclaration, à tous égards testamentaire, oblige les héritiers à mettre en œuvre la volonté du déclarant. Tout d’abord, il est très important que la déclaration soit manuscrite sur une feuille de papier sans timbres afin de se conformer à la loi. Il est préférable qu’elle soit rédigée en double exemplaire, puisque les photocopies ne sont pas considérées comme valides. Une fois rédigée, vous pouvez la garder à la maison, la remettre à une personne de confiance ou à votre notaire.

Ce qui devrait être indiqué:

  • vos coordonnées (nom, prénom, lieu et date de naissance, résidence et numéro d’identification fiscale)
  • la déclaration textuelle pourrait être « j’ai ordonné que mes cendres soient dispersées dans la nature »… dans un lieu qui est compatible avec les dispositions de la loi 130/2001, c’est-à-dire qui est conforme aux normes de la commune où le lieu choisi est situé et aux règles de la police mortuaire correspondante.
  • il faut également déclarer qui sera l’exécuteur testamentaire, qui pourrait ne pas être nécessairement un notaire ou une autre personne assermentée mais simplement un parent ou un ami. En citer les détails.
  • Indiquer le lieu et la date de la déclaration.
  • Signer de manière lisible